Deux économistes (Boudreaux et Perry) ont publié dans le wall street journal un article dont l’objet est de démontrer que contrairement au discours ambiant, la classe moyenne américaine ne stagne pas.

wsj

Leur argumentation repose sur 3 points principalement :

1) l’indice des prix à la consommation sous évalue l’évolution des salaires ;

2) se concentrer sur les salaires fait oublier de prendre en compte l’évolution des gains (benefits) de la redistribution notamment;

3) l’écart de vie entre les plus riches et les classes moyennes diminue avec le progrès des technologie (en clair : j’ai un iphone, comme Paris Hilton …)

En outre, les dépenses essentielles (alimentation, voiture, vêtements, etc.) ont tendance à baisse clairement dans le budget des ménages.

L’article a lancé un débat assez intense.

Publicités