Le service statistique du Ministère du Travail (la DARES) a publié une étude sur les dépenses en faveur de l’emploi en 2010 : elles représentent 4,7 points de PIB…

Capture d’écran 2013-01-29 à 08.52.57

Au total, ces dépenses représentaient près de 91 milliards d’euros. Les dépenses dites « ciblées » en faveur de l’emploi représentaient quant à elle 50,1 milliards d’euros, soit 2,6 points de PIB. L’augmentation de ces dépenses est assez « normal » en période de crise.

Comme le relève Challenges, l’essentiel de l’augmentation provient de la reprise des subventions aux contrats aidés dans le secteur non marchand : « les dépenses au titre des aides à l’emploi dans le secteur non marchand (catégorie 6) progressent de 40% en 2010 : 4,2 Md€, après 3,0 Md en 2009« .

Belle évolution quand on sait que ces solutions sont parfaitement inefficaces, comme le dénonçait la Cour des comptes encore très récemment … et que c’est justement la voie que suit à nouveau le Gouvernement Ayrault.

En attendant, comme chacun le sait, le chômage ne cesse d’augmenter en France.

Publicités