Un sondage Gallup montre que, pour la deuxième fois depuis 1996 (début de la série), les Américains pensent que les jeunes n’auront probablement pas un meilleur avenir que leurs parents.

6mrvfl1vj0khyg2kvawnzg

Ainsi, il sont 50% à être pessimistes, contre 49% d’optimistes. Les jeunes (57%), les démocrates (66%) et ceux aux revenus les plus faibles  (52%) sont les plus optimistes. Ces trois catégories de population sont cependant sensiblement plus pessimistes aujourd’hui qu’en 2010 : il y a trois ans les jeunes étaient 73% à être optimistes, les démocrates 71% et les revenus les plus faibles 61%.

Publicités