En ce jour de grève des enseignants, notamment à Paris, une fois n’est pas coutume, je republie un post déjà passé sur ce blog (le 27 septembre dernier)

* * *

Le Ministère de l’Education nationale vient de publier un rapport de ses inspections sur « les composantes de l’activité professionnelle des enseignants outre l’enseignement dans les classes« . Un document dense et intéressant qui revient sur le temps de travail des enseignants… et nous permet de voir qu’ils travaillent en moyenne 3 à 6 semaines de moins que les autres salariés… cela explique (et justifie) probablement leurs salaires peu attractifs.

Des obligations de service qui varient entre 15 et 24 heures hebdomadaires

En France, les enseignants ne sont pas tenus aux mêmes obligations d’enseignement (heures assurées devant les élèves) selon leur statut. Ainsi, les enseignants du premier degré doivent assurer 24 heures de « service ». Les 51 000 professeurs agrégés de l’enseignement général, eux, doivent assurer 15 heures de cours (oui, 15).

Le travail à la maison ?

Alors bien sûr, chacun sait que les enseignants ont du travail en plus, comme la fameuse préparation des cours. Selon le rapport, cela conduit un professeur des écoles à travailler effectivement au total environ 42h et 20 minutes, soit 9 heures de travail chez lui (chez lui !). Dans le second degré, 63% des enseignants effectuent réellement moins de 20 heures rémunérées par semaine. Par ailleurs, ils effectuent 21 heures hors enseignement stricto sensu, dont 9 heures de préparation de cours et 5,5 heures de correction. Pendant leurs congés, ils consacrent 3 jours à leur travail ; mais 9 l’été.

120 à 210 heures de moins par an que les salariés

Si l’on considère que les enseignants ont 144 jours de classe (bientôt 180), et qu’ils ont 4 « petites vacances », cela veut dire qu’ils ont 200 jours non travaillés par an, et bientôt 164 (365 – 144 / 180 – 3 jours x 4 vacances – 9 pour l’été). Sachant qu’ils enseignent environ 36 semaines par an (16 semaines de vacances officiellement), cela signifie aussi qu’un enseignant travaille environ 36 x 40 = 1440 heures par an. Pour rappel, le temps de travail moyen était de 1560 heures en 2007 en France (mais 1785 aux USA, 1600 en Suède …) et 1650 hors enseignants (2003). Bref, nos enseignants travaillent environ 120 à 210 heures de moins que le salarié moyen (à temps de travail de 35h / sem, cela fait 3,4 semaines à 6 semaines de différence).

Alors, bien sûr, les salaires des enseignants ne sont pas mirobolants. Mais si quelqu’un connait un emploi où l’on peut faire peu d’heures de présence (meme avec un peu de travail à domicile), avec beaucoup de vacances et être très bien payé, qu’il le signale !

2 heures de plus pour 44 000 postes supplémentaires

Le think tank IFRAP avait calculé que si les enseignants travaillent 2 heures de plus par semaine, cela permettrait  « de faire l’économie de 44.000 postes en équivalent temps plein « …

Publicités