Les universités américaines développent désormais des cours d’entrepreneuriats… et font évoluer leur vocabulaire, devenant de réelles prestataires de services pour les étudiants, qui eux deviennent des « entrepreneurs ».

imuuNqFW671o

Les programmes d’entrepreneuriats ont explosé sur les campus américains, rapporte Bloomberg. Ils induisent une vision nouvelle du fonctionnement des universités, qui sont de plus en plus des prestataires de service et font de ces programmes des atouts marketing majeurs de leurs offres de formation. Les étudiants, qui sont considérés comme des « consommateurs »,  ne sont pas là uniquement pour apprendre passivement, mais aussi pour agir (student entrepreneurs aren’t just learning – they’re doing). Les universités parlent de student-entrepreneurs.

Ces initiatives sont doublement bénéfiques : aux étudiants, qui trouvent là un emploi et des revenus, mais aussi globalement à l’économie américaine.

 

Publicités