Bien sûr, chacun se souvient des « affaires » Depardieu et Arnault : des personnalités fortunées qui ont quitté la France pour échapper semble-t-il à une fiscalité qu’elles jugeaient excessives. Un retour dans la presse britannique nous apprend que le phénomène est identique outre-manche : augmenter la fiscalité fait fuir les riches et réduit les recettes de l’Etat !

private-jet

Les études économiques ont montré que les « riches » sont sensibles aux effets de la fiscalité, comme on l’a déjà souligné sur ce blog. Voici un extrait de la presse britannique qui parle de l’ « exode des millionnaires« . En fait :

– « deux tiers des plus gros revenus britanniques auraient déserté le pays après l’introduction d’un taux supérieur à 50% » en 2010;

– « le nombre de personnes déclarant des revenus d’un million de livres et plus a chuté de 16 000 à 6000 après que Gordon Brown a introduit cette nouvelle règle fiscale en 2010« ;

– « le montant des impôts payés par les plus hauts revenus est passé de 13,4 milliards de livres à 6,5 milliards en conséquence« ;

Publicités