« Depuis trente ans, les consommateurs font la loi en Europe et le résultat est un désastre. Moi, je défends les producteurs. (…) L’UE est la seule à ne pas se défendre de la concurrence déloyale. Nous sommes devenus les idiots du village global« 

Cité dans Le Figaro.

arnaud-montebourg-le-parisien-magazine-mariniere-930620_scalewidth_630

Visiblement, le Ministre a tout oublié de ses premières notions de base en économie.

Imaginons juste un instant qu’il protège le producteur. Cela veut dire quoi ?

Qu’il va réduire la concurrence. En conséquence, le producteur se saura protégé (pas de risque de nouvel entrant, pas de risque qu’un chinois propose le même produit moins cher).

Le producteur sera soit donc moins incité à être performant : pourquoi l’être si personne ne le concurrence ? pourquoi chercher à produire avec une qualité que ses concurrents des pays du Sud ne peuvent pas faire, si de toute manière ces producteurs ne peuvent pas avoir accès aux consommateurs ? Pourquoi innover si de toute manière le consommateur n’a pas d’autre choix qu’acheter ses produits ?Au final, le consommateur, qui aurait pu bénéficier d’un produit moins cher ou (et?) de meilleure qualité restera avec un produit équivalent. L’argent qu’il aurait pu économiser ne le sera pas…

Le producteur aura aussi la possibilité d’augmenter ses prix (à tout le moins ne les baissera pas) : pourquoi chercher à être plus performant et efficace si, une nouvelle fois, le consommateur n’a pas d’autre choix qu’acheter ses produits ? Si la concurrence est vraiment réduite, voire nulle, il pourra même augmenter ses produits…

Dans un cas comme dans l’autre, c’est le consommateur qui va trinquer.

Merci Monsieur Montebourg.

Publicités