L’IFOP a réalisé un sondage pour l’Association des familles protestantes, que celle-ci a publié sur son site.

5P

Il faut le parcourir en détail car il contient de nombreuses informations, mais certaines peuvent être relevées:

– 60% des protestants Français sont luthéro-réformés, ce qui n’est pas une nouvelle; et environ 30% appartiennent aux « sensibilités émergentes », c’est à dire aux évangéliques ou pentecôtistes. Sans surprise non plus, alors que les luthéro-réformés sont pour 64% d’entre eux des CSP+, chez les « sensibilités émergentes » ce sont les CSP- et les inactifs qui dominent. C’est que dans les « banlieues » notamment, ces nouvelles sensibilités ont un grand succès, comme l’expliquait très bien l’excellent livre La nouvelle France protestante.

– une majorité de Protestants ne finance pas l’église

– une majorité aussi appartient à une association

– les Protestants font plus confiance aux institutions en France que la moyenne des Français et croient plus aux valeurs qui incarnent le pays

2P
1P

– ils sont majoritairement opposés au mariage homosexuel et à l’adoption par des homosexuels

– ils sont favorables à l’ « euthanasie » mais à 86% contre 94% de l’ensemble des Français

– ils sont favorables à 51% au vote des étrangers (contre 55% pour l’ensemble des Français)

– ils sont 27% à penser que l’islam ne pose pas de problème insurmontable en France (et le reste à penser l’inverse)

– politiquement, ils sont beaucoup plus favorables au Modem que le reste des Français

3P

Publicités