Le Conseil d’analyse économique (dont on parlait il n’y a pas longtemps) vient de publier un rapport sur les mutations du marché du travail allemand, résumé dans cette « lettre ».

jpg

Le rapport relève notamment que ces réformes reposaient sur deux éléments clés:

i) la mobilisation des bénéficiaires de prestations chômage, en limitant leur générosité et durcissant les cnoditions pour pouvoir refuser un emploi, ainsi qu’en favorisant la création d’entreprises individuelles et encourageant certaines opportunités d’emplois temporaires; et

ii) le recours à un système de relations sociales spécifiques, qui repose sur la législation et la négociation collective.

Intéressant.

Publicités