Un chercheur de l’université de Californie a mené une étude sur des milliers de libertariens pour comparer leurs manières de penser à celles des autres américains.

De cette étude portant sur plus de 12 000 personnes, il ressort sans surprise, rapporte le Wall Street Journal, que les libertariens sont plus attachés à la liberté et sont plus individualistes. Ils se distinguent cependant particulièrement par des raisonnements plus « à froid », faisant moins intervenir l’émotion, l’empathie ou le dégoût que les Conservatives et les Liberals.