Une question de diagnostic

Dans le Rapport préparatoire au débat d’orientation des finances publiques, qui accompagne le projet de loi de finances rectificative que le Gouvernement vient de présenter, on peut lire cet étonnant diagnostic (page 2)

« l’économie française souffre d’une demande peu dynamique« .

Ce que ne semble pas confirmer l’INSEE, dans son dernier relevé du 29 juin 2012 . Ce que rappelait aussi le quotidien Les Echos : « Face à cette situation, les Français continue de consommer malgré tout : la consommation des ménages en valeur augmente en effet plus vite que le revenu disponible brut. La consommation des ménages est ainsi restée en hausse en mai, affichant une progression de 0,4% après avoir avancé de 0,7% en avril« .

On se félicitera toutefois de ce passage (page suivante): « Les entreprises françaises, et particulièrement les petites et moyennes entreprises ou les entreprises de taille intermédiaire, souffrent d’un environnement peu propice aux investissements, à l’innovation et à la recherche, en raison d’un système fiscal qui avantage essentiellement les grands groupes, ainsi que de difficultés d’accès aux financements. L’investissement des entreprises souffre aussi de la compression de leurs marges : leur taux de marge a reculé de plus de trois points en cinq ans, du fait de la progression des coûts de production« .

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :