Selon Business Week, l’Italie pourrait bien être le prochain domino à tomber après l’Espagne. La crise devrait bientôt toucher de plein fouet le pays où, semble-t-il, une plaisanterie à la mode serait qu’il ne vaut mieux pas gagner l’Euro2012, les derniers gagnants ayant été l’Espagne (2008) et la Grèce (2004).

En attendant, BW publie ce graphique, qui illustre dramatiquement la fuite des capitaux privés depuis l’Italie :