La Banque Mondiale a publié un rapport sur la croissance dans les pays en développement selon lequelle elle « exhorte les pays en développement à renforcer les composantes fondamentales internes afin de travers la crise économique mondiale« .

Relevant que « les turbulences du marché se sont propagées » (ce qui a fait disparaitre une partie des gains récents), la Banque rappelle que « le marché mondial des capitaux et le sentiment des investisseurs risquent de rester volatils sur le moyen terme – ce qui rendra très difficile la mise en place d’une politique économique« .

La croissance sera faible: « la Banque mondiale prévoit une faible croissance dans les pays en développement estimée à 5,3 pour cent en 2012, avant d’augmenter à 5,9 pour cent en 2013 et 6,0 pour cent en 2014. La croissance des pays à revenu élevé sera également faible, avec 1,4 pour cent, 1,9 pour cent, et 2,3 pour cent en 2012, 2013 et 2014 respectivement – en outre, le PIB de la zone euro sera en baisse de 0,3 pour cent en 2012. Dans l’ensemble, le PIB mondial devrait augmenter de 2,5 pour cent, 3,0 pour cent et 3,3 pour cent pendant la même période« .