Plus près de toi, mon Dieu

Les personnes âgées croient plus en Dieu. C’est ce que titre une dépêche Reuters qui rapporte une étude récente (18 avril 2012) réalisée par un  chercheur de l’université de Chicago, fondée sur des sondages dans plusieurs pays en 1991, 1998 et 2008.

L’étude est intéressante par les chiffres qu’elle a consolidé – son analyse textuelle, de 5 pages, est très brève.

L’étude relève d’abord une baisse globale (par effet de moyenne) des convictions religieuses. On apprend que 52 % des Allemands de l’Est disent ne pas croire en Dieu. En outre, seuls 8 % des Allemands de l’Est se disent convaincus de l’existence de Dieu. A l’inverse, 84 % des Philippins, 80 % des Chiliens ou 65 % des Israéliens disent être certains que Dieu existe. Selon les chercheurs, les contextes d’oppositions culturelles / géopolitiques locales ne sont évidemment pas étrangers à l’importance du sentiment religieux (très fort) en Israël, à Chypre, en Irlande du Nord.

La prégnance des convictions religieuses est par ailleurs très forte dans les pays catholiques : Philippines (93,5 approuvent l’affirmation « je crois en Dieu et j’y ai toujours cru), Chili (88 %), Pologne (80 %), Portugal (79 %), Italie (72 %), Espagne (67 %), etc.. La France fait exception (29 %).

Ce qui ressort aussi de l’étude, c’est donc aussi la faiblesse des croyances religieuses en France : 15 % des Français disent que Dieu existe, 23 % à ne pas y croire (parmi les plus élevés), 24 % à dire qu’ils n’ont jamais cru (mais 29 % à y avoir toujours cru), seulement 9 % à être des croyants convaincus (strong believers, en baisse depuis 10 ans) contre 19 % à être des athées convaincus (strong atheists, en hausse depuis 10 ans). Ils ne sont « que » 19 % à croire à un « Dieu personnel » – ce qui est faible au regard des autres pays sondés.

Il n’est pas inutile de relever cette « exception » française : le débat public a trop souvent le tort d’oublier que les phénomènes mondiaux – même religieux – ne peuvent pas s’appréhender uniquement à travers le prisme français. Ainsi, par exemple, sur le dynamisme du christianisme.

L’autre élément du sondage, repris par Reuters donc, c’est que les personnes âgées croient plus en Dieu. La croyance augmente avec l’âge, avec un « saut » à 58 ans. Les chercheurs proposent, sans l’affirmer, que l’approche de la mort pourrait expliquer ce phénomène. En France, seuls 8 % des moins de 30 ans disent croire en Dieu, contre 26 % des plus de 68 ans.

 

Publicité

Répondre / Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :